Will YEGUETE Parrain des TEAM XAMA

January 20, 2020

 

Qui est Will ?

2002-2005: Cs Meaux Basket ( Seine et Marne)

2005-2008: G.E.T Vosges

2008-2010: Florida Air Academy ( Melbourne,FLORIDA) 2010-2014: L’Université de Floride ( Gainesville, FL) 2014-2015: STB Le Havre ( Pro A)

2015-2016: Pau Lac Othez ( Pro A)

2016-2019: Le Mans Sarthe Basket ( Jeep Élite)

2019-2020: A.S Monaco Basket

Diplômes:

High School (2010)

Universitaire: International Studies ( Majeur) , African Studies ( Mineur) (2014)

 

BAC: Quand et comment as-tu entendu parler de BasketActionCamps?

WY: J’en ai entendu parler pas Coach K, que j’ai côtoyé quand j’étais au Havre et qui a intégré le staff l’été 2019.

            "Partager mon expérience est une chose que j’adore faire"

BAC: Nos joueurs des teams XAMA se souviennent très bien de ta visite à Orlando cet été. Et toi, que retiens-tu de ces rencontres?

WY: C’était une expérience très enrichissante pour moi. Parler a des jeunes joueur depuis la région où j’ai grandi m’ a vraiment fait plaisir. Les jeunes avaient l’air curieux et à l’écoute. Partager mon expérience est une chose que j’adore faire surtout si cela peut aider, guider ou inspirer les jeunes générations. À travers l’échange et le partage des vies peuvent être inspirées.

 

"XAMA, j'ai adoré! Il y a une certaine constance, une organisation et de vrais ambitions"

 

BAC: Pourquoi as-tu accepté d’associer ton nom à BAC et d’être le parrain des Team XAMA?

WY: J’ai apprécié mon expérience avec les jeunes et j’ai eu la chance aussi de voir quelques matchs et j’ai discuté avec Coach X pour en savoir plus sur l’histoire de Team XAMA et leur vision.

J’ai adoré! Il y a une certaine constance, une organisation et de vrais ambitions. L’opportunité offerte pour le jeunes à travers Team XAMA sur le plan sportif et scolaire est une chose que j’aurai aimé avoir quand j ‘étais jeune.

 

BAC: Que représente le basket américain AAU et NCAA pour toi?

WY: le Basket AAU est une une opportunité pour les jeunes de se mettre en valeur et se faire recruter par les Universités. Un match, une action peuvent être le déclic pour un joueur pour qu’il puisse avoir une offre de bourse Universitaire ou taper dans l’œil de celles-ci.

 

 

"La NCAA, pour moi, représente une chance unique pour un jeune homme de grandir humainement et aussi sportivement."

 

BAC: As-tu l’occasion de voir des matchs de jeunes en France et quelle différence ?

WY: Honnêtement je regarde un peu les espoirs de mon équipes chaque année, mais je ne regardent pas trop les catégories au dessous. Il y a cette envie chez les jeunes américains qui n’est pas souvent présente chez les jeunes français. Je pense que cette mentalité s’améliore de plus en plus en France, mais aux USA , il a cette envie de « Kill or get Killed » qui n’est pas présente chez les jeunes français.

BAC: Comment un joueur professionnel (Leader de Jeep Elite) se projette-t-il dans l’après basket?

WY: Très bonne question! Honnêtement j’essaie de ne pas trop me projeter, mais c’est vrai que j’y pense de temps à autre, tout en restant concentrer sur le basket. J’ai 28 ans et j’ai eu la chance pour l’instant d’être basketteur professionnel pendant 6 ans déjà.

Je pense que le relationnel est important. Essayer de créer un maximum de réseau pour se donner le plus d’opportunités pour l’après basket.

Je pense qu’il faut essayer d’explorer, poser des questions et rester ouvert d’esprit et ne pas se précipiter.

 

 

"J’aimerais partager ma passion pour la lecture "

 

BAC: Quelles sont tes passions en dehors du basket et comment souhaites-tu les partager avec les stagiaires XAMA?

WY: J’ aime la lecture, le voyage, explorer, interagir avec les gens (j’avoue je joue aussi à FIFA, LOL).

J’aimerais partager ma passion pour la la lecture parce que j’ai beaucoup appris à travers la lecture et je pense que chaque jeune peut acquérir beaucoup de connaissance et s'ouvrir à d'autres centres d'intérêt.

À travers la discussion, le partage et l’échange, j’espère pouvoir aider les jeunes dans leurs journées en tant qu'athlète mais aussi humainement.

Comme je l'ai dit au-dessus, il n’y a pas un meilleur moyen que d’apprendre à travers l’échange et l’expérience des autres. J’espère que mon expérience pourra aider, inspirer une voir plusieurs personnes et ça c’est mon but ultime.

 

"Mes racines africaines sont très importantes pour moi"

 

BAC: Parle-nous de tes racines africaines et de la manière dont tu souhaites t’engager pour le basket africain, en tant que joueur ou mécène?

WY: Mes parents sont nés et ont grandi République Centrafricaine et j’ai été élevé à Abidjan en Côte D’Ivoire pendant 10 ans. Mes racines africaines sont très importantes pour moi.

Je ne vais vous dévoiler tous mes projets, mais j’espère dans les années à venir avoir une impact sur la jeunesse africaines, dans ces 2 pays surtout. Avec une événement annuel pour les jeunes pour pouvoir leurs apprendre les bases du basket mais aussi leurs montrer qu’il n’y a pas que le basket mais aussi les études et que ces deux outils peuvent leurs ouvrir des portes et leurs donner des opportunités.

J’y pense, j’y travaille, restez connectés.

 

 

"Je suis content de rejoindre la Team en tant que parrain"

 

BAC: As-tu un conseil à donner aux jeunes qui liront cette interview?

WY: Je suis un peu comme vous! Je suis content de rejoindre la Team en tant que parrain et je ferai de mon mieux pour être disponible, être à l’écoute, partager mon expérience et vous aider au maximum. N’hésitez pas à poser des questions,  ayez envie d’apprendre et ne vous fixez pas de limite.

Ne négligez pas vos coach, ce qu’il vous disent, le temps qu’ils passent avec vous et profitez de l’opportunité que vous avez de faire parti de ce groupe.

Pour finir, ayez une attitude exemplaire et donner vous à fond tout le temps, il y a toujours une personne qui vous regarde.

 

BAC: Avant de nous quitter, peux-tu donner des “devoirs” à nos stagiaires à qui il reste 6 mois pour se préparer au BIG FOOT HOOPS d’Orlando?

WY: Travaillez sur vos lacunes et faites tout pour progresser tous les jours. Ne vous mettez pas de pression, n’hésitez à vous remettre en question, vous challenger et vous pousser pour être en forme et prêt à relever le challenge au BIG FOOT HOOPS d’Orlando. Prenez plaisir dans ce que vous faites et surtout croyez en vous et en vos capacités !!!!!

BAC: Will peux-tu nous rappeler rapidement ton parcours sportif et scolaire?

WY: J’ai commencé le basket à Abidjan dès mon jeune âge. Je faisais aussi du foot comme mon père et mon grand frère.

A l’âge de 10 après notre arrivé à Meaux en Seine et Marne j’ai vraiment commencé à jouer qu’au basket, puis j’ai été « recruté » pour intégrer le sport étude du GET Vosges à Epinal. J'ai fait 1 an en minime région et 2 ans en cadets France.

Je venais de finir ma 1ère ES et j’avais eu une moyenne assez bonne pour accéder en Terminal ES.

L’année d’après à l’âge de 16ans j’ai intégré un lycée « militaire » appelé Florida Air Academy (F.A.A) situé  Melbourne en Floride à 45 mins d’Orlando. J’y ai passé 2 ans et ,  j’ai réussi a taper dans l’œil de  après quelques universités. Mon top 5 était le suivant: University of Indiana, St Johns, UCLA, Georgia Tech et The University of Florida. J’ai opté pour l’ Université de Floride avec le coach Billy Donovan.

 

Après avoir obtenue mon diplôme au lycée en Mars ou Avril 2010, l’été qui a suivi, j’intègre la prestigieuse University of Florida et je deviens un Gator.

4 années plus tard  après des expériences uniques sur et en dehors du terrain, quelques titres de champion de conférence, un final-four, quelques bagues universitaires, des blessures, des opérations, des moments pas faciles et des moments inoubliables  et surtout une expérience humaine qui restera en moi le reste de ma vie, je finis en 2014 mon cursus Universitaire.

Avec 2 diplômes en poche, un en International Studies (Major) et un en African Studies

( Minor), je reviens en France pour passer pro.

J'ai fait quelques workout avec des équipes NBA, dont le Magic d'Orlando.

Je commence ma carrière professionnelle fin Août 2014 au STB Le Havre équipe de Pro A

(1ère division en France). Je fais une année correcte et on fait la meilleure saison de leur histoire avec le plus petit budget de la Ligue.

Ensuite en 2016 je signe au Mans pour 3 années. En 2018 on est champions de France après avoir battus les trois plus grosses équipes du championnat en playoffs, une année historique!

Après ces 3 années, j’ai signé à l’ AS Monaco Basket pour un nouveau défi.

 

BAC: Merci Will pour le temps accordé et allez la Roca Team.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche